Bien choisir son poêle à bois, le guide

Beaucoup de paramètres sont à prendre en compte avant de s’investir dans l’achat d’un poêle à bois. Le marché d’aujourd’hui offre une multitude choix pour répondre à vos besoins en chauffage. D’abord, le poêle en bois est un mode de chauffage écologique. Ensuite, c’est le chauffage le plus confortable comparé aux autres qui est d’ailleurs difficile à installer. Il faut alors savoir bien choisir son poêle en bois parce que ce type d’installation existe en différents modèles. Voici un guide d’achat d’un poêle à bois.

À chaque besoin un poêle à bois

La première étape à faire avant d’acheter un poêle c’est de définir son utilisation. De quel type de chauffage avez-vous besoin ? Deux possibilités s’offrent à vous : vous pouvez opter pour un chauffage d’appoint ou bien choisir un chauffage pour l’ensemble de la maison. En évaluant la surface à chauffer, un premier écrémage se fera aussitôt. En effet, les poêles à faible puissance sont mieux adaptés pour les intérieurs bien isolés, de basse consommation ou de petite taille. Il est alors recommandé de choisir des poêles à buches pour un complément de chauffage.

Contrairement à cela, pour un chauffage intégral de la maison, ce sont les poêles de masse, appelés aussi à inertie qui sont les mieux adaptés. Le poêle de masse à longue inertie est volumineux. Il bénéficie donc d’une grande autonomie. Cela peut durer jusqu’à 20 h d’autonomie après un chargement. Ce type de poêle est conçu avec des matériaux réfractaires pour une meilleure conservation et de diffusion de la chaleur. Il a un fort rayonnement et peut accepter les longues bûches (environ 50 cm).

Quel type de poêle à bois choisir ?

Il existe différents types de poêle à bois. Commençons par le poêle à bûches ; il a la capacité de chauffer une pièce de manière rapide. Il est surtout réservé pour un usage ponctuel ou en complément de chauffage. Ensuite, il existe le poêle à combustion améliorée. Aussi nommé poêle turbo, il permet d’optimiser la combustion du foyer en fonction du besoin en chauffage. Le poêle turbo constitue une alternative économique en tant que chauffage principal. Et en dernier lieu, il y a le poêle à bois double combustion. La particularité de ce type de chauffage est sa capacité à récupérer le gaz qui s’échappe lorsque les bûches se consument pour l’utiliser comme combustible.

Trouver le rendement maximal pour son poêle à bois

Le rendement est le rapport entre l’énergie produite par le poêle à bois et l’énergie consommée. Il est exprimé en pourcentage. Selon le poêle à bois, généralement, le rendement varie de 50 à 80 %. Il est bon de savoir que, plus le rendement est élevé, plus la consommation est faible. Un poêle qui consomme peu de bois est plus économique et plus écologique. Un poêle à bois présentant un rendement de 70 % est déjà considéré comme un chauffage efficace. Donc, les poêles à bois à haut rendement sont les plus économiques. De plus, un poêle avec un bon rendement permettra d’améliorer indirectement l’impact du produit sur l’environnement. Il réduit considérablement les émissions polluantes parce que la consommation de bois diminue.